Mes petits œufs de Pâques

Ce week-end, je vous propose une recette gourmande en trompe-l’œil, idéale pour Pâques : les œufs à la coque sucrés avec une coque en chocolat, une ganache montée au chocolat blanc & coco et un coulis mangue-passion.

J’appréhendais vraiment la réalisation de la recette, notamment les coques en chocolat (en tant qu’autodidacte, je veux tout réfléchir moi-même aux techniques, sans regarder de tutos ni rien) et au final, j’ai réussi du premier coup. C’est assez facile si l’on est patient et que l’on prend son temps.

Comme je ne mange pas de crème fraîche, j’ai réalisé une ganache montée avec de la crème de coco en gardant les mêmes proportions que la recette originale et, oh miracle… ça a marché 😀 et la crème de coco apporte de la gourmande supplémentaire.

Si vous ne voulez pas faire de coques en chocolat, ou que cela vous fait trop peur, vous pouvez servir directement dans les vraies coquilles d’œufs. L’effet trompe-l’œil sera d’autant plus réussi.

Ce qu’il vous faut (pour 4 oeufs) :

– Pour les coques en chocolat : 

  • 4 œufs
  • 100g de chocolat noir pâtissier
  • Du cacao en poudre non sucré (facultatif)

Conseil : prévoyez ce jour là de faire une omelette ou des pâtes carbo car les œufs ne sont pas utilisés pour la recette. Seule la coquille est utilisée.

– Pour la ganache montée :

  • 100g de chocolat blanc pâtissier
  • 200mL de crème de coco

– Pour le coulis de mangue-passion

  • 100g de coulis de mangue-passion (j’utilise celui de chez Picard qui est très bon je trouve)
  • 1/2 cuillère à café d’agar-agar
  • 1 cuillère à café d’eau

La réalisation de la ganache montée (à faire la veille)

Dans une casserole, faites chauffer 70g de crème de coco.

Pendant ce temps, coupez le chocolat blanc en petits morceaux.

Lorsque la crème arrive à ébullition, versez-la sur le chocolat blanc et mélangez bien jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.

Ajoutez le reste de crème de coco et mélangez jusqu’à l’obtention d’une crème lisse.

Réservez au frigo pendant toute une nuit (ou au minimum 6h).

Le lendemain, fouettez (au batteur ou à la main) jusqu’à ce que la ganache monte et devienne ferme.

Versez la ganache dans une poche à douille et réservez au frigo.

La réalisation du coulis de mangue-passion

Dans une casserole, versez le coulis mangue-passion, l’agar-agar et l’eau.

Portez à ébullition puis réservez au frais afin que le coulis se gélifie légèrement.

La réalisation des coques en chocolat

La première étape est de vider les œufs pour ne garder que la coquille, sans la casser bien évidemment.

A l’aide d’un couteau pointu (type couteau d’office ou opinel), percez légèrement le sommet de l’œuf et enlevez délicatement la coquille jusqu’à obtenir une ouverture d’un ou deux centimètres de diamètre. Versez les œufs dans un bol.

Rincez bien les œufs, enlevez l’albumine (la petite pellicule blanche) en frottant l’intérieur de la coquille avec votre doigt puis laissez les sécher, l’ouverture vers le bas.

Au bain-marie, faites fondre 50g de chocolat noir.

Pour chaque œuf, versez un peu de chocolat dans la coquille et faites tourner l’oeuf pour qu’il y ait du chocolat sur tout l’intérieur de la coquille. Laissez reposer les œufs au frigo pendant au moins 30 minutes, l’ouverture vers le haut.

Faites fondre les 50g de chocolat restant au bain-marie et réitérez l’étape précédente, en laissant cette fois-ci sécher avec l’ouverture vers le bas.

Une fois que le chocolat est bien dur, décollez délicatement la coquille à l’aide d’un couteau pointu. Faites bien attention à ne pas casser ou transpercer la coque en chocolat.

Dans une assiette creuse, versez du cacao en poudre (non sucré type Van Houten) et roulez les coques en chocolat afin de les recouvrir. Cette étape est facultative, elle permet surtout de cacher les imperfections de la coque.

Remettez les coques au frigo afin qu’elles ne fondent pas.

Le montage final

Avec la poche à douille, remplissez les coques en chocolat de ganache au 3/4.

Avec une petite cuillère, créer des petits dômes de coulis et déposez-les délicatement sur la ganache pour représenter le jaune de l’œuf.

Astuce : pour plus de gourmandise, vous pouvez aussi cacher du coulis à l’intérieur de l’œuf.

Astuce bis: Pour plus de réalisme, vous pouvez servir avec des mouillettes de pain d’épices, de brioche ou de pain perdu (ou même de brioche perdue).

Et voilà, vous n’avez plus qu’à vous régaler.

Envoyez-moi des photos si vous essayez la recette, pour que je puisse voir vos réalisations.

Bon week-end de Pâques à vous !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s